Le dessin enseigné aux jeunes Dinardais ⋆ Peintures contemporaines Le dessin enseigné aux jeunes Dinardais ⋆ Peintures contemporaines

Frédéric Bernardi a accueilli les enfants à un atelier-concours de dessin, dans le cadre des Happy Deiz. Le peintre a particulièrement apprécié le contact avec les enfants (de six à douze ans) et a été vraiment impressionné : « Ils étaient agréables et très concentrés. J’ai été très surpris par leur attention et leur humilité » ajoute-il.

Frédéric Bernardi leur a fait travailler la compréhension du sujet, en commençant par l’observation. « Les maîtres chinois choisissent leur motif et attendent deux heures avant de commencer à peindre, là ils se sont contentés de dix minutes. »

Puis il les a sensibilisés à la couleur. « Je leur ai fait choisir des couleurs pour chaque zone du paysage. Au début ils n’avaient pris que quelques crayons, après, c’est toute la boîte qui y est passée ».

Frédéric Bernardi a même innové en leur expliquant le cercle chromatique. « C’est la partie ou ils m’ont le plus surpris car ils s’y sont vivement intéressés. Les enfants ont des attentes. À cet âge-là ils sont assez spontanés, il semble que rien ne les a pollués, il y a de l’appétence, ce qu’on trouve beaucoup moins chez un public plus âgé et plus conformiste. »

http://www.ouest-france.fr/le-dessin-enseigne-aux-jeunes-dinardais-2691195